--- Image caption ---

761.000 électeurs du pays et de la diaspora ont été appelés aux urnes de 07h du matin à 17h afin de choisir 102 députés entre les 21 partis politiques ayant présenté leur candidature.

Les élections ont été accompagnées par la Cellule de Suivi Electoral, une plateforme constituée de plusieurs membres d’Organisations de la Société Civile ayant pour objectif principal d’assurer et de renforcer la qualité de la participation de la société civile dans le processus électoral en Guinée-Bissau à travers le suivi du processus électoral, la coordination entre tous les acteurs impliqués, la collecte et le partage de données et la sensibilisation des électeurs réalisée par 420 agents de suivi sur tout le territoire national.

Lors la conférence de presse qui s’est tenue hier, aux environs de 19h, au siège de la Cellule de Suivi Electoral à l’hôtel Azalai, Malam Braima Sambu, Secrétaire National de la Cellule de Suivi Electoral du Mouvement de la Société Civile, a informé de que façon globale, le scrutin s’est bien déroulé mis à part quelques incidents reportés liés à l’interruption du scrutin dans certains lieu de vote du fait de l’échange des listes électorales ou de l’absence des noms d’électeurs sur certaines listes. Selon Augusto Mario da Silva, Président de la Ligue Guinéenne des Droits de l’Homme et membre de la Cellule de Suivi Electoral, la Commission Nationale Electorale corrigeait au fur et à mesure les incidents reportés par la Cellule.

La communité internationale a salué le déroulement « pacifique et tranquille » du scrutin ainsi que le comportement civique et mature du peuple bissau-guinéen.

La Commission Nationale Electorale a débuté le travail de collecte des données des différents points de votes du pays et de la diaspora et a informé pouvoir être en mesure de communiquer les résultats provisoires Mercredi 13 Mars. 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée-Bissau 
Aller à PNUD Global