--- Image caption ---

Chaque année, nous prenons un jour pour nous rappeler que notre travail doit être consacré à améliorer les conditions de vie des plus vulnérables. Il me parait important de s’arrêter un moment et de se rappeler que nous devons faire tout notre possible pour que les citoyens aient accès aux services de base afin qu’ils puissent profiter des opportunités dont ils ont besoin pour sortir de la situation de pauvreté dans laquelle ils se trouvent.

Mettre fin à la pauvreté est la base des Objectifs de Développement Durable (ODD). Il est impossible de travailler pour un avenir juste sans atteindre cet objectif important. Notre compréhension de la pauvreté a changé au fil du temps. Nous sommes conscients qu’il ne s’agit pas simplement de subvenir aux besoins alimentaires de sa famille ou de payer les factures – la pauvreté s’étend à tous les aspects de la vie d’une personne, portant ainsi préjudice à son éducation, sa santé, ses opportunités futures ainsi que celles de ses enfants.

Le thème de cette année est justement centré autour de l’autonomisation des enfants et de leurs familles. Ce n’est pas par hasard que les enfants et les membres de leurs familles sont les plus exposées aux situations de pauvreté. Le dernier rapport de la pauvreté multidimensionnelle en Guinée-Bissau indique que 58% des familles sont affectées par la pauvreté dont une grande majorité vit dans les zones rurales du pays. Le rapport illustre également que quasiment tous les enfants en Guinée-Bissau souffrent d’au moins une privation des droits des enfants, consacrés dans la Convention des Droits des Enfants. Les questions centrales sont si les enfants vont à l’école ? Si les familles bénéficient d’assistance médicale ? Ou encore si les familles ont accès à l’eau potable, aux services d’assainissement et à l’électricité. Ce sont juste quelques dimensions qui illustrent l’état de pauvreté des personnes qui ne bénéficient pas de l’essentiel pour une vie digne et décente.

Nous ne pouvons pas rester indifférents face à cette situation, spécialement ceux qui ont les outils en main pour créer des changements positifs. Dans un monde avec des ressources suffisantes, il est inacceptable que nous n’arrivions pas à faire plus de progrès dans l’accès aux services de base pour tous les citoyens. Le gouvernement, la communauté internationale, la société civile – nous sommes tous appelé à focaliser nos efforts dans la lutte contre la pauvreté et la pauvreté extrême. Aujourd’hui n’est pas un jour de célébration mais de réflexion sur les moyens de faire face à ce défi qui touche une grande majorité des citoyens de la Guinée-Bissau. Le PNUD souhaite être un partenaire dans cet effort commun avec les communautés et les partenaires nationaux. 

Icon of SDG 01

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée-Bissau 
Aller à PNUD Global