--- Image caption ---

Le 30 Novembre dernier, le Ministre de la Justice a procédé à l’inauguration du tribunal de Bubaque, dans l’archipel des Bijagos. Le tribunal, meublé, équipé et opérationnel, a été intégralement financé par les fonds propres du Programme des Nations Unies pour le Développement – PNUD – à hauteur de 200,000 dollars américain, correspondants à 115,630,000 Francs CFA dans le cadre du projet « Etat de Droit et Justice ».

La cérémonie officielle d’inauguration a été présidée par le Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Son Excellence M. Iaia Djalo ainsi que le Représentant Résident Adjoint du PNUD, M. Gabriel Dava. Ce tribunal est le troisième à être construit dans le pays dans le cadre du projet « Etat de Droit et Justice » dans l’optique de décentraliser et rendre les services de la justice plus proches des citoyens, permettant ainsi aux populations des différentes régions du pays d’avoir accès à une justice de qualité. Le premier était le tribunal de secteur de Canchungo dans la région de Cacheu, inauguré en Juin 2016, le deuxième, celui de Mansoa dans la région de Oio, inauguré en Mai 2018 et enfin, celui du secteur de Bubaque, dans l’archipel des Bijagó, inauguré le 30 Novembre dernier. Toujours dans l’optique de décentraliser les services de la justice, le PNUD et le Ministère de la Justice ont lancé, le 17 Juillet dernier, la construction de la Maison de la Justice de Gabu financé par le Fond des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (PBF). Cette Maison de la Justice abritera, un tribunal de secteur, un Centre d’Accès à la Justice, un centre de production et d’émission de cartes nationales d’identité, et un registre civil.

Dans son intervention, le Représentant Résident Adjoint du PNUD a affirmé que : « le tribunal du secteur de Bubaque mettra à disposition de tous les habitants de l’archipel des Bijagos les moyens étatiques pour faire face à divers conflits d’ordre judicaires tels que les violations des droits de l’homme, les abus sexuels sur mineurs etc ». Il a rajouté que ce tribunal non seulement permet de créer les conditions adéquates pour que la population puisse avoir accès à la justice, mais également attribue la dignité nécessaire pour le fonctionnement de l’un des piliers fondamentaux de l’Etat de Droit démocratique que la Guinée-Bissau est ».

D’après le Ministre de la Justice : « un fonctionnement plus effectif de la justice contribue substantiellement au développement du pays et à la pacification de la société…Considérant que le système judiciaire vise à servir les personnes, il est fondamental que à travers les tribunaux, il soit garanti l’accès à la justice aux populations. Avec la construction de ce tribunal, grâce à l’appui inestimable du PNUD, que je remercie encore une fois au nom du gouvernement, le pays fais un pas important afin que la justice soit dotée d’infrastructures adéquates pouvant répondre aux nécessités de la société, avec des acteurs judicaires dûment qualifiés ». 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée-Bissau 
Aller à PNUD Global